→ Time Out •• Clock Ticking
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


Crédit © : © Expectation & Tumblr
Messages : 55
Date d'inscription : 21/02/2013
Secondes gagnées : 1720

Regarder la montre
Temps sur votre compte: 0000.00.2.23.00.00
Heures cumulées (en min):
0/1440  (0/1440)
Disponible pour RP ?: Oui ♥

MessageSujet: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Jeu 21 Fév 2013 - 10:52


Emmet W. Lincoln
Emmet W. Lincoln


ÂGE : 29 ans
LIEU DE NAISSANCE : New York
MÉTIER, ÉTUDES : Aucun. Il survit grâce aux bas-fonds de la ville, de sales affaires allant du vol au meurtre.
PARTICULARITÉS : Il est agoraphobe.
GROUPE : We Want Time
TEMPS TOTAL A DISPOSITION : (indiquer tout le temps dont dispose le personnage ; banque et porte-feuille temporel compris)
0000.00.2.23.00.00
CÉLÉBRITÉ : Henry Cavill


Describe Yourself


Emmet est typiquement le genre de type que tu as envie d'approcher sans vraiment oser le faire. En première impression, il offre l'image d'un homme sympa, et ouvert aux autres. Et puis, ne nous mentons pas, il est aussi on ne peut plus séduisant. Ses cheveux bruns, son regard océan, son sourire en coin qui exprime souvent ses humeurs... Il est ce qu'on peut qualifier de beau, viril, tout ce que vous voulez. Il le sait d'ailleurs. Sauf que tout ça, ce n'est qu'en apparence. Il en faut beaucoup pour le connaître vraiment, sa confiance n'étant pas à portée de tout le monde. A moins de creuser en profondeur, on ne sait pas vraiment à quoi on s'adresse. Ce n'est pas une porte de prison, mais il n'est pas non plus du genre à aimer engager la discussion. C'est un jour oui, un jour non. Il peut décider de draguer les minettes et de s'amuser, bavarder avec n'importe qui de n'importe quoi, ou au contraire se renfermer et devenir menaçant. Sans être bipolaire, il passe souvent d'un extrême à un autre. Parfois doux, parfois violent, parfois drôle, parfois sombre, parfois digne de confiance, parfois tout le contraire. Il est tout simplement insaisissable. Il est un peu comme un fantôme, ou encore de la fumée. Il disparaît souvent sans rien dire, il est impossible de le retenir. Pas même avec les sentiments. Parce que les sentiments, il préfère les bannir de sa vie. L'affection ne servirait qu'à lui attirer des ennuis dont il pourrait se passer. Alors à quoi bon après tout ? Il a beau être ambitieux et acharné, il sait voir les causes qui n'en valent pas la peine. Défaitiste ? Un peu.

Your Story


« Tu sais fils, nous sommes tous nés pour servir et mourir. Tu ne pourras pas toujours aller en marge du système. Mais rien ne t’empêche de vivre comme si c'était ton dernier jour sur Terre. »

Mon père me répétait souvent ces mots du temps où il était vivant. Depuis que j'étais enfant, il me le disait, m'ancrant cette phrase au fer rouge dans mon esprit. Il ne s'imaginait pas que cela influerait ma vie entière.

Je suis né à New York il y a 29 ans de cela. Premier enfant de la famille Lincoln après d'infructueux essais. J'avais fait le bonheur de mes parents, qui semblaient prêts à hurler au monde entier que finalement, ils avaient réussi à devenir parents. Mais ils n'avaient pas le temps pour cela. Car le temps était denrée rare pour eux. Ils n'étaient pas de ceux qui ne sont pas à une minute près. Ma mère travaillait en tant que traductrice de livres. D'origine Russe, elle connaissait la langue sur le bout des doigts, tout comme l'anglais. Mon père quant à lui gérait un grand Casino de la ville. La vie aurait du s'avérer confortable, surtout avec un seul et unique enfant me direz-vous. Mais ce n'était pas le cas. Depuis sa naissance, ma mère était atteinte d'une maladie au cœur, qui demandait des soins très coûteux. Mon père les lui payaient, n'ayant d'yeux que pour sa femme. Cela réduisait beaucoup le budget qu'ils avaient à offrir à leur enfant, à savoir moi. Pourtant, nous étions heureux. Je ne comprenais pas encore l'angoisse que signifiait ce compteur installé sur mon avant-bras. Car lorsqu'on est enfant, il est comme un tatouage insignifiant. On ne s'en soucie pas. J'ai grandit pour le moins paisiblement. Un petit garçon vif d'esprit, intelligent et adorable qui faisait la fierté de ses géniteurs. J'allais à l'école, me faisais des amis. Le reste du temps, je le passais près de ma petite sœur de 4 ans ma cadette, Alexie. Une nouvelle brunette aux yeux bleus qui fut la dernière de la fratrie. J'étais sans me vanter, le grand frère parfait. Protecteur, attentif, mes parents n'avaient pas peur de nous laisser jouer, même lorsqu'elle était bébé. Je n'avais rien du gamin intenable et insupportable, c'est sans doute pour ça que tout le monde m'appréciait. Cette époque n'a pas énormément d'importance de toute manière.

Les choses ont commencé à changer lorsque j'avais à peu près 15 ans. La jolie petite famille heureuse qu'on formait rencontrait des perturbations dont nous nous serions passé. La maladie de ma mère s'aggravait, l'affaiblissant énormément. Ce n'était pas rare de la voir clouée au lit, incapable de faire quoique ce soit. Elle ne traduisait plus aucun bouquins, et de ce fait, n'avait plus de revenus. Mon père passait de plus en plus d'heures à travailler, à tenter d'économiser du temps pour le mettre dans la guérison de sa femme. Mais tout semblait voué à l'échec, car dès qu'il se satisfaisait d'une belle somme de temps qui payerait les médicaments de ma mère, celle-ci rechutait encore plus bas. Les docteurs ne faisaient plus preuves d'aucun optimistes, s'attendant bien souvent à ce qu'elle fasse un arrêt cardiaque. Nous n'osions rien dire avec Alexie, nous occupant de nous-mêmes sans rien demander à personne. Compliquer la vie de notre père était la dernière chose que nous voulions. Dès que je sortais de cours, j'allais donner un coup de main au menuisier de la ville, portant des poutres souvent bien trop lourdes pour mon corps d'enfant, en l'échange de quelques malheureuses heures. Cela ne suffisait pas, mais c'était toujours ça de pris.
Trois ans après, ma mère s'endormit pour ne plus jamais se réveiller. Malgré notre abattement, ça aurait pu être une bonne nouvelle. Si toutefois la disparition de sa femme n'avait pas fait plonger mon père dans l'alcool. Il en devint violent, irascible, effrayant. Mais nous le laissions faire, subissant son courroux dès qu'on le contrariait.

Lamentablement, je continuais les cours jusqu'à atteindre mes 18 ans. En échec scolaire, adepte de l'école buissonnière, cela ne servait plus à rien que j'y aille. Je le voyais ainsi. Alexie était tout mon contraire, brillante et assidue. Elle voulait devenir médecin. Je la poussais dans cette démarche en espérant qu'elle réussirait là où j'avais échoué. Des usines recrutaient, et ce fut là mon premier emploi à plein temps. Payé au lance-pierre, exploité, je préférais la fermer. Je travaillais dur, gagnant du temps que je mettais de coté pour des projets futurs. Un soir, notre père n'est pas rentré. Après avoir fait la tournée des bars, j'étais arrivé face à son Casino qu'il menait d'une main de maître. J'entrais par la porte de derrière, le cherchant du regard parmi la foule. Une femme hurlait d'évacuer le mort de là. M'approchant face à une table de poker, je compris. L'alcool lui avait fait perdre la tête, littéralement. Il ne s'était pas contenté de regarder jouer. Il avait joué. Il était tombé sur plus fort que lui et en était mort. Je ne le pleurais même pas. On me considéra ce jour là comme un cœur de pierre. En réalité, c'était le seul moyen pour moi de rester entier. Je ne reçus pas de temps. Juste un Casino à gérer.

Je m'étais endurci avec le temps. Je me retrouvais si jeune à gérer un lieu que des gens de haute classe fréquentaient. Et je m'en sortais bien. Je payais à Alexie ses études de médecine, appréciant la belle et forte jeune femme qu'elle devenait. La vie suivait son cours, mais l'orage retomba à nouveau. J'avais 24 ans cette fois-ci. Il devait être 2h du matin quand je fermais enfin les portes du Casino. Un groupe d'hommes entrèrent à ce moment là. Ils étaient une dizaine, avec nous dirons deux boss pour le reste d'hommes du corps. Face à mon air peu effrayé, ils m'avaient fait asseoir de force, m'exposant clairement la situation. A savoir des dettes que leur devaient mon père. Dettes jamais remboursées, ce qui ne m'étonnait pas vraiment. Après de longues discussions, nous avions finalement conclu un accord. Je leur laissais ce Casino qui ne représentait que de mauvais souvenirs pour moi.

Je me retrouvais ainsi sans aucun boulot d'avenir devant moi, rien. Juste quelques économies que je laissais à Alexie, car elle était bien la seule à mériter tout ce temps. « Tu ne pourras pas toujours aller en marge du système. » Nous verrons bien ça. Ce soir là, un sourire dément s'était formé sur mes lèvres. Je n'avais plus rien à perdre. La vie active sérieuse arriverait un jour. Le lendemain, j'étais de retour au Casino , demandant à voir le nouveau propriétaire. Je réussis à intégrer un réseau de malfrats. Les forces de l'ordre étaient bien souvent à leur coller aux basques, mais au moins, ils vivaient. Vraiment. En se levant le matin, ils ne savaient jamais si c'était leur dernière journée de vie. Cela faisait tout l’intérêt de l'emploi à mes yeux.

Dans le plus grand secret pour Alexie, j'ai commencé à devenir une référence au milieu de ces gars. Du bon travail vite fait bien fait, discrétion assurée. Du vol, du transport de marchandises, du trafic, parfois du meurtre. J'étais devenu un malfrat à part entière, bien que dans un sens, je ne faisais que suivre des ordres. J'étais un pion indépendant, si tout cela est possible. Il faut l'avouer, je ne me faisais pas que des amis. Certains gars ont commencé à vouloir me faire la peau, et jusqu'ici, il ont toujours pu aller se faire voir. Cela ne m'encourageait pas vraiment à m'attacher à des gens. Dans le domaine, je savais trop bien comment ça pouvait se terminer. La pire erreur que je pouvais encore faire, c'était tomber amoureux. Et le pire... c'est que je l'ai fait. Ça a commencé dans un bar, ça a terminé au lit. Une fois, deux fois, dix fois... A chaque fois, je disparais comme un fantôme et ne donne plus signe de vie pendant plusieurs jours d'affilés. Parce que si je me fais piéger par les sentiments, je suis fichu. Pourtant, j'ai l'impression que ces derniers temps, elle est de moins en moins avenante à mes réapparitions soudaines. Elle me rendra fou, et c'est tout le problème. Mais comme le vidais mon père, il faut vivre comme si chaque jour était le dernier.


Quelques mots
Écris-nous quelques mots


Je clignais des yeux laborieusement. La lumière qui se dégageait des rideaux semblait le brûler la rétine dès que mes yeux passaient dessus. Affalé sur mon lit, les draps étaient défaits, sans pour autant que je ne sois dedans. J'étais rentré tard, peut-être trop. J'avais juste eu le courage de tomber sur mon lit avant de céder au sommeil qui m'assaillait. Tout en sachant que ce repos tant espéré allait être de courte durée. Un commanditaire m'avait donné comme ordre pour la soirée de ramener un butin à un de ses collègues à l'autre bout de la ville. Le butin ne pesait pas bien lourd ; enveloppé dans un sac à dos, je n'avais pas cherché à savoir ce que cela cachait. Ne jamais regarder ce que je transportais, c'était la règle numéro un. Celle grâce à qui je restais en dehors des histoires. Je n'étais qu'un pion plus ou moins innocent. C'était devenu machinal de penser ainsi. Le fait est que le soir précédent, il était 22h quand je me pointais au point de rendez-vous où on me remit le sac avec une adresse qui indiquait une usine désaffectée à l'extrême limite de la ville. Je m'y étais rendu en me dissimulant dans l'ombre, alerte aux moindres bruits suspects. Calé dans la ceinture de mon jean, un 9mm patientait gentiment dans mon jean, prêt à être dégainé au moindre souci. Je n'étais pas du genre à faire des manières quand les ennuis se présentaient. J'avais déjà tué à quelques reprises, quand ça pouvait me défendre. Je n'hésiterais sûrement pas à commencer. La vie ne tenait à rien. Une balle et tout se terminait. Toucher les autres avant qu'ils ne nous touchent eux-mêmes.

Théoriquement, tout aurait du se dérouler sans problèmes comme très souvent. Mais arrivé au point de rendez-vous, je n'eus comme accueil que des gardiens du temps. On me repéra bien assez vite, et la course poursuite s'engagea. Je connaissais ce coin comme ma poche, connaissant les moindres ruelles qui pourraient me dissimuler dans l'ombre. Mais où que j'aille, un d'eux se retrouvait sur mon chemin. Combien étaient-ils ? On me disait de m’arrêter si je voulais éviter les ennuis. Sauf que les ennuis, je vivais dedans. Et je ne m’arrêtais jamais. La poursuite continua sur les toits des immeubles. J'avais beau avoir de l'endurance, ils étaient proches de m'avoir. Ils me connaissaient particulièrement bien, mais jusqu'ici, il n'avait jamais eu de quoi me retenir, que ce soit pour du vol ou du trafic. Les preuves manquaient. Cette fois-ci, si je me faisais prendre, ce serait la main dans le sac. Me voyant coincé sur ce toit, ils tentèrent de m'immobiliser par la force. Je ne l'entendais pas de cette oreille. Sans que je ne le veuille vraiment, un d'eux bascula dans le vide. Ce moment déstabilisant m'offrit l'occasion que j'attendais pour fuir par l'escalier de service. En me cachant dans une ruelle en cul-de-sac, je réussis enfin à me débarrasser d'eux. Ils partirent sur une fausse piste, me laissant tranquille. J'avais ainsi pu rentrer chez moi.

Cependant, je n'avais pas eu ma paye. Ce matin-là donc, un réflexe ''humain'' fut de regarder mon horloge. Il me restait 6h. Si je me débrouillais bien, d'ici 4h, je pouvais livrer enfin ce colis et recevoir la paye promise. Ces 24h ne seraient pas de refus...


Derrière l'écran ?


PSEUDO : Heaven
ÂGE : 16 ans
COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? : Un projet Bazzart qui m'avait attiré l'oeil
TU AS QUELQUE CHOSE A AJOUTER ? : Bouuh, y a pas encore tout un attirail de smileys ._.
TU AS LU LE RÈGLEMENT ? : Bien sûr. J'allais dire que j'étais une poulette, chose fraîchement découverte. Mais en fait je vais me contenter de dire que OK by KAA.

Fiche by ©Dyn
Icon by ©Dyn
GIF by Tumblr


Dernière édition par Emmet W. Lincoln le Dim 10 Mar 2013 - 20:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• Admin
Riche ne veut pas dire insensible.

avatar


Crédit © : ©Dyn
Messages : 371
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 30
Secondes gagnées : 2436

Regarder la montre
Temps sur votre compte: 0058.00.0.00.00.00
Heures cumulées (en min):
0/1440  (0/1440)
Disponible pour RP ?: Non ♦

MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Jeu 21 Fév 2013 - 17:46

Hiiiiiiiiiiiii !!! Henri Cavill !!!! *baaave* Aheum ... Bienvenue !! Very Happy
Contente que tu ais décidé de t'inscrire Razz J'vois que t'as pas réfléchi longtemps loool

Ouaiiii j'ai pas encore eu le temps de mettre des smileys mais c'est prévuuuu !! Smile

Bonne chance pour la fifiche du coup ! Smile Et si t'as des questions, n'hésites pas ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charmedschaos.com


avatar


Crédit © : © Expectation & Tumblr
Messages : 55
Date d'inscription : 21/02/2013
Secondes gagnées : 1720

Regarder la montre
Temps sur votre compte: 0000.00.2.23.00.00
Heures cumulées (en min):
0/1440  (0/1440)
Disponible pour RP ?: Oui ♥

MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Jeu 21 Fév 2013 - 18:20

Je te préviens, je ferais pas le ménage après. Alors bave pas trop Razz

Merci! ♥️
J'ai pas réfléchi bien longtemps parce que de toute manière, je comptais m'inscrire. Et j'avais l'avatar. Pourquoi attendre ? Certes, il me manque l'histoire. Mais ça viendra, ça arrive. **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• Admin
Riche ne veut pas dire insensible.

avatar


Crédit © : ©Dyn
Messages : 371
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 30
Secondes gagnées : 2436

Regarder la montre
Temps sur votre compte: 0058.00.0.00.00.00
Heures cumulées (en min):
0/1440  (0/1440)
Disponible pour RP ?: Non ♦

MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Jeu 21 Fév 2013 - 20:14

T'inquiète, j'ai toujours mon "seau à bave" à disposition au cas où ! Laughing

C'est vrai ça !! Pourquoi attendre !? Smile
T'as pas l'histoire mais t'as déjà une idée apparemment :

Emmet W. Lincoln a écrit:
MÉTIER, ÉTUDES : Aucun. Il survit grâce aux bas-fonds de la ville, de sales affaires allant du vol au meurtre.

Razz J'aime bien !! Hâte de voir ce que tu vas en faire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charmedschaos.com


avatar


Crédit © : arwene
Messages : 137
Date d'inscription : 17/02/2013
Secondes gagnées : 1824

Regarder la montre
Temps sur votre compte: 0001.00.0.00.00.00
Heures cumulées (en min):
0/1440  (0/1440)
Disponible pour RP ?: Oui ♥

MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Ven 22 Fév 2013 - 8:59

Bienvenuuuuuue !! (en espérant que je ne me fasse pas taper sur les doigts pour cela)

Excellent choix de vava et puis quelqu'un qui cite du Three Days Grace dans son titre est forcément quelqu'un de bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• Admin
Riche ne veut pas dire insensible.

avatar


Crédit © : ©Dyn
Messages : 371
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 30
Secondes gagnées : 2436

Regarder la montre
Temps sur votre compte: 0058.00.0.00.00.00
Heures cumulées (en min):
0/1440  (0/1440)
Disponible pour RP ?: Non ♦

MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Ven 22 Fév 2013 - 12:00

Rina => <= Key ...

Maiiiis nooon !! Encore heureux que tu as le droit de dire bienvenue ^^ Oo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charmedschaos.com


avatar


Crédit © : © Expectation & Tumblr
Messages : 55
Date d'inscription : 21/02/2013
Secondes gagnées : 1720

Regarder la montre
Temps sur votre compte: 0000.00.2.23.00.00
Heures cumulées (en min):
0/1440  (0/1440)
Disponible pour RP ?: Oui ♥

MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Ven 22 Fév 2013 - 16:12

Key, c'est un début d'idée, mais pas encore une idée concrète. J'espère que ça arrivera en écrivant l'histoire ^^

Merci Plum *o* (chouette prénom au passage)

TDG C'EST LA VIIIE gnaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• Admin
Riche ne veut pas dire insensible.

avatar


Crédit © : ©Dyn
Messages : 371
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 30
Secondes gagnées : 2436

Regarder la montre
Temps sur votre compte: 0058.00.0.00.00.00
Heures cumulées (en min):
0/1440  (0/1440)
Disponible pour RP ?: Non ♦

MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Lun 25 Fév 2013 - 10:30

Emmet W. Lincoln a écrit:
Key, c'est un début d'idée, mais pas encore une idée concrète. J'espère que ça arrivera en écrivant l'histoire ^^

Je n'en doute pas une seule seconde !! Very Happy
VIVE TDG !!! bondit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charmedschaos.com

•• Admin
Riche ne veut pas dire insensible.

avatar


Crédit © : ©Dyn
Messages : 371
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 30
Secondes gagnées : 2436

Regarder la montre
Temps sur votre compte: 0058.00.0.00.00.00
Heures cumulées (en min):
0/1440  (0/1440)
Disponible pour RP ?: Non ♦

MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Sam 2 Mar 2013 - 12:09

Où en es-tu de ta fifiche beau brun ?! ^^ Tu as des questions ou besoin d'un délai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charmedschaos.com


avatar


Crédit © : © Expectation & Tumblr
Messages : 55
Date d'inscription : 21/02/2013
Secondes gagnées : 1720

Regarder la montre
Temps sur votre compte: 0000.00.2.23.00.00
Heures cumulées (en min):
0/1440  (0/1440)
Disponible pour RP ?: Oui ♥

MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Mer 6 Mar 2013 - 6:26

Je pense clore ma fiche ce week-end. Pas encore de questions par contre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• Admin
Riche ne veut pas dire insensible.

avatar


Crédit © : ©Dyn
Messages : 371
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 30
Secondes gagnées : 2436

Regarder la montre
Temps sur votre compte: 0058.00.0.00.00.00
Heures cumulées (en min):
0/1440  (0/1440)
Disponible pour RP ?: Non ♦

MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Mer 6 Mar 2013 - 19:45

Ça marche !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charmedschaos.com


avatar


Crédit © : © Expectation & Tumblr
Messages : 55
Date d'inscription : 21/02/2013
Secondes gagnées : 1720

Regarder la montre
Temps sur votre compte: 0000.00.2.23.00.00
Heures cumulées (en min):
0/1440  (0/1440)
Disponible pour RP ?: Oui ♥

MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Dim 10 Mar 2013 - 20:48

Fiche terminée! I love you

••••••••••••••••••••••••••••••••••••

JUST ANOTHR DAY IN THE CITY LIFE
Just another day in the city life, just another day where we live or die. We're all prayin' through the smoke filled sky. There's a law man and he's loosin' his touch, trapped a loose cannon. Says he won't lose much. A prospect picked and he's earnin' his patch. Dealt a dirty deed and it's paid for in cash. The pressure's so thick, you forget how to breathe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• Compte Fondateur
Je veille sur vous.

avatar


Messages : 117
Date d'inscription : 13/07/2012
Secondes gagnées : 2232

MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Dim 10 Mar 2013 - 22:05

Bienvenue !
Bienvenue !


Eh bah c'est parfait ^^ J'vois que l'inspiration est venue ! Smile C'est nickel pour moi. Un perso qui va être intéressant à jouer !!
Tu es donc validé.


→ Les petites choses :


Tu peux dès à présent poster tes demandes de RP ainsi que tes demandes de liens et commencer à jouer I love you
N'oublies pas de faire recenser ton avatar.

Si tu as la moindre question, n'hésites pas.


••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charmedschaos.com

•• Admin
Riche ne veut pas dire insensible.

avatar


Crédit © : ©Dyn
Messages : 371
Date d'inscription : 16/08/2012
Age : 30
Secondes gagnées : 2436

Regarder la montre
Temps sur votre compte: 0058.00.0.00.00.00
Heures cumulées (en min):
0/1440  (0/1440)
Disponible pour RP ?: Non ♦

MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   Jeu 28 Mar 2013 - 17:59

Il est temps de commencer à RP stp ! Wink

••••••••••••••••••••••••••••••••••••

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Keyleigh Astrid Andrews ▬ Words I say and what I hide All the pain, I want it to end But I want it again
Red ; Nothing & Everything
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charmedschaos.com
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life   

Revenir en haut Aller en bas
 

EWL ♦ If you want to get out alive, run for your life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» List below with people that are alive and also missing
» — bring me to life
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» Danse ta vie vie, danse [Alex]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Out : Clock Ticking ::  :: → Toi et les Autres... :: → Présentes-toi l'ami ! :: → Ho yeah, ils sont validés !-